LA TRAVERSEE DE LA FRONTIERE A KERR JAING TOUJOURS EN COURS MALGRE LA FERMETURE

Wednesday, April 29, 2020

Une information est parvenue au journal The Point selon laquelle les mouvements de personnes entre la Gambie et le Senegal a travers le village de Kerr Jaing dans le District de Niumi se font toujours malgre la fermeture officielle des frontieres.

Abdou John, un resident du village de Kerr Jaing, a revele a notre journal le vendredi 24 Avril dernier qu’un nombre important de Senegalais traverse quotidiennement la frontiere en passant par Kerr Alsar Jallow au Senegal en direction de Kerr Jaing en Gambie.

Il a ajoute que des Gambiens aussi prennent le meme chemin pour les affaires personnelles.

John a dit qu’aucun des deux pays n’a deploye des agents de securite pour surveiller cette partie poreuse de la frontiere en vue de prevenir les mouvements de personnes entre les deux pays.

«Il y a un nombre eleve de cas positifs de coronavirus au Senegal. Il y a constamment un Senegalais qui entre et qui sort du pays sans aucune forme de contrôle medical. Cela est preoccupant», a-t-il dit.

John, qui a decrit cette partie de la frontiere comme etant tres frequentee, note que certains voyageurs se rendent habituellement au village de Kerr Jaing pour les affaires personnelles tandis que d’autres se dirigent vers Banjul.

«Cette situation est un danger pour notre pays», a-t-il remarque.

Le resident de Kerr Jaing a remarque que depuis la fermeture du poste-frontiere de Hamdallai, les voyageurs ont maintenant pris l’habitude de passer par le village de Kerr Jaing pour entrer ou sortir du pays.

Il a dit que malgre la presence de quelques elements du service de l’immigration et des paramilitaires dans sa communaute (Kerr Jaing) ; les voyageurs continuent de traverser cette frontiere poreuse.

Interroge sur le role de ces personnels de securite dans son village, il a dit qu’il ne savait pas grand-chose sur le role de ces agents de securite mais il peut confirmer que les voyageurs continuent de traverser la frontiere.

Il a demande au gouvernement de mettre en place un mecanisme de control le plus vite possible en vue d’arreter les mouvements de personnes entre les deux pays voisins.

Les efforts entrepris par ce reporter pour rencontrer le chef du village de Kerr Jaing sont restes vains.